top of page

Sous le patronage du Maire de la ville de Douala, la caravane cinématographique pour la promotion du civisme et de la paix est au Cameroun.

En prélude en cette caravane, une conférence de presse s’est tenue le vendredi 10 mai 2024, dans la salle RUDOLPH TOKOTO de l’hôtel de ville de bonanjo.

Les discours de haine et la violence observée entre les Camerounais à travers les réseaux notamment ont dépassé les limites de l’acceptable. Ces dérives commandent une réaction au risque de regretter plus tard de n’avoir pas agi. « Nous risquons gros si rien n’est fait pour stopper cette expansion de la haine », s’alarme monsieur Kamdem. Le Club des Figurants a donc été créé en 2020 et a lancé La Cacip du Cipac dans l’optique de sensibiliser les populations sur les dangers du tribalisme, dans le but d’apaiser le climat social, de créer les conditions favorable à la paix dans le pays. Au-delà de la promotion de la cohésion sociale, l’objectif de cette caravane est aussi de sensibiliser les populations sur la protection de l’environnement, de l’entretien de l’espace urbain et de participer à la régulation de la mentalité citadine.

Sur la méthode, Le Club des Figurants a fait le choix des projections cinématographique éducatives, des échanges sur le low-tech, le recyclage des déchets, les prestations artistiques diverses comme le théâtre, l’humour, les musiques patriotiques de conscientisation, des danses traditionnelle urbaine et afro contemporaine. Quand la communauté urbaine a été sollicitée pour soutenir le projet, elle a répondu favorablement, explique Mme Ndedi Ebonguè : « nous avons apprécié, la démarche et les objectifs. Aujourd’hui La Cacip du Cipac bénéficie du soutien technique et financier de l’institution municipale mais aussi de la maison des jeunes et de Bordeaux Métropole qui a signé en 2016 avec la ville de Douala un accord de coopération portant sur les services urbains, culturel artistiques, sanitaires ou sociaux.

La première édition de la Caravane populaire de sensibilisation sur le civisme et la paix au Cameroun se déroule du 15 au 19 mai 224 dans 5 des 6 arrondissements de la ville. Shell New-Bell accueillera le 15 mai la cérémonie d’ouverture. Les chefferies du quartier et leurs blocs, les populations des quartiers, les élèves des établissements scolaires ou les associations des jeunes du quartier constituent le public cible. Les thèmes sont choisis en fonction de chaque public. La séquence de restitution est prévue pour le 31 mai prochain à l’Institut français de Douala. Un compte rendu narratif appuyé de vidéos sera présenté aux partenaires institutionnels et privés.

Un panel composé de : le représentant du Club des figurants Guy Kamdem, de la Communauté urbaine de Douala, Ndedi Ebonguè, chef de la cellule de la coopération et de Bordeaux Métropole, Juliette Boillet volontaire de Solidarité internationale à la Cud. Tous travaillent pour le succès de la caravane cinématographique pour la promotion du civisme et de la paix au Cameroun autrement appelé La Cacip du Cipac. Ce projet, selon le président du Club des figurants, Guy Kamdem, est né d’un constat : la dégradation des valeurs sociales et morale a atteint un niveau inquiétant, or elles ont longtemps constitué le socle de la cohésion sociale.


VICHAL DIKOBO S

699233518/670376078

10 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page