top of page

Présidentielle au Tchad: des milliers de Tchadiens ont voté à Douala la capitale économique du Cameroun.

Les Tchadiens étaient aux urnes ce dimanche 5 et lundi 6 mai pour élire leur nouveau président de la République. Au Cameroun, et plus particulièrement dans la capitale économique, les ressortissants tchadiens en âge de voter ont pris part au scrutin à leur consulat général.

Le scrutin s’est déroulé dans le calme et dans la sérénité au sein de la représentation diplomatique. Au total, environ 3339 de Tchadiens au Cameroun ont été appelé aux urnes pour départager dix candidats en lice.

Il faut souligner que les bureaux de vote ont ouvert les portes à leur indiqué qui est de 8h.

Apres le vote de S.E DJIMET ABDALLAH EGGUER, consul général du Tchad à Douala, qui a ouvert le bal à 9h précise, c’était autour de plusieurs ressortissants tchadiens de prendre d’assaut les urnes pour faire valoir leur devoir de citoyenneté.

« Les dix candidats sont pour nous. Chacun est libre de choisir quel candidat il veut. Au niveau du consulat, nous n’avons pas de préférence. En bon citoyen donc, chacun est libre de porter son choix sur un candidat. Je remercie les forces de maintien de l’ordre qui, depuis hier 5 mai, sont debout à nos côtés. Ils ont fait régner la quiétude et l’ordre, la discipline », déclare le diplomate.

« J’ai accompli mon devoir, et je remercie le bon Dieu, les opérations électorales se sont bien déroulées au niveau de Douala. Que le meilleur gagne. Je voudrais dire aux électeurs qui sont basé à Douala qu’ils doivent exécuter leur devoir civique dans la quiétude. Nous sommes au Cameroun, un pays frère, on se sent déjà camerounais, mais il ne faut pas dépasser la limite. Il faudrait qu’on s’estime heureux de l’hospitalité que le Cameroun nous a offerte et nous offre. Je leur demande qu’ils puissent exécuter leur devoir dans le bon sens, que de faire des problèmes, de s’en prendre gratuitement à certaines personnes. Cela n’est pas normal », ajoute-t-il.

Il faut également souligner la bonne collaboration entre les forces de maintien de l’ordre Camerounaise et le consulat général pour la bonne marche de ces élections, qui au départ était très tendu, mais les interventions des FMO, des leaders des jeunes et sans oublier l’empreinte diplomatique de S.E DJIMET ABDALLAH EGGUER, qui, comme un père, a su calmer les esprits des uns et des autres et ramener le calme pour la poursuite du scrutin.

« A l’entrée du Consulat, difficile de se frayer du chemin. Les compatriotes des dix candidats en lice se bousculent, les rangs sont serrés, les forces de maintien de l’ordre veillent, pas d’éclats de voix. Il est vrai qu’au départ nous n’avons pas eu accès et aux bureaux de vote car on nous a dit qu’on ne pouvait pas voter avec les cartes nationales d’identités. Mais après plusieurs échanges et le dialogue francs entre les différentes parties, nous avons finalement eu accès aux bureaux et nous avons pu voter très calmement » déclarent les électeurs.


«L’ambiance est cordiale. L’engouement était total, nous avons voté dans le calme et la sérénité, l’organisation également était au top niveau. Beaucoup de nos compatriotes sont venus en masse pour voter, preuve de leur attachement à la gestion publique de notre pays. C’est à saluer », indique MAHAMAT MOCTAR, jeune patron d’entreprise qui opère dans le transit entre le Cameroun et le Tchad.

« Je remercie les hommes de medias, vous constaterez avec nous que depuis hier, nous avons ouvert les bureaux de vote à partir de 6h, la journée d’hier tout s’est bien passé, sans aucun incidents majeur, le déroulement s’est bien passé avec autant de votant, pareil pour la journée du 6 mai. Donc je peux vous dire que pour nous, tout s’est bien passé dans l’ensemble ». SOUMAINE ABDRAMAN YAYA, délégué de l’ANGE pour la ville de douala.

En rappel, le Tchad est un pays de 18 millions d’habitants, près de 8,2 millions de personnes sont appelées à participer au premier tour de l’élection présidentielle 2024, ce lundi, entre 5h et 16h heure universelle, 6h et 17h heure locale. Un scrutin pour élire le nouveau chef de l’État pour les cinq prochaines années. Les dix candidats en lice sont candidats sont : Alladoum Djarma Baltazar, Lydie Beassemda, Théophile Bongoro Bebzouné, Mahamat Idriss Déby, Nasra Djimasngar, Brice Mbaïmon Guedmbaye, Mansiri Lopsikreo, Succès Masra, Albert Pahimi Padacké, Yacine Abdramane Sakine.

Soulignons que c’est la toute première sous l’ère du consul général du Tchad à douala S.E DJIMET ABDALLAH EGGUER.





VICHAL DIKOBO S

699233518/670376078

25 vues0 commentaire

Коментарі


bottom of page