top of page

Hysacam débloque 12 milliards de FCFA pour acquérir 100 nouveaux camions

L'achat de ce matériel roulant émane d'un partenariat entre l'entreprise en charge de la collecte et du traitement des ordures ménagères au Cameroun et Cami et Renault Trucks.

La place de la Besseke de Bonanjo a servi de cadre à la présentation des nouveaux engins acquis par l’entreprise Hysacam (Hygiène et salubrité du Cameroun). 100 camions en tout, destinés à la lutte contre l’insalubrité et la prolifération des déchets dans l’espace urbain. Il s’agit précisément d’un lot de matériel constitué de balayeuses mécaniques, Movie grues, grues, camions de collecte en porte à porte individuel «Ville de Paris», des porte-coffres, Ampliroll Ampliroll T30, bennes à compaction (16m3 et 21m3), bennes à compaction avec palan (23m3).Expressément estampillés «Sur la route de la Can», les nouveaux camions participeront, d’après Michel Ngapanoun, le Président directeur général d’Hysacam, «à assurer la propreté des villes au moment où le Cameroun s’apprête à accueillir un évènement sportif majeur à savoir la Can Total Energies 2021. Hysacam est prête à relever ce défi, prêt à remplir sa mission qui consiste à rendre les villes propres au quotidien», a-t-il indiqué. Ils permettront par ailleurs d’améliorer les fréquences de passage des camions de collecte dans les quartiers, faire instaurer le rendez-vous de la ménagère, maintenir les artères de la ville propres durant la Can 2021, et réduire considérablement les tas d’ordures dans les villes. Cette livraison est le fruit d’un partenariat entre la Communauté urbaine de Douala (Cud), Hysacam, et Cami motors qui a assuré la livraison des 100 engins : «le partenariat entre les sociétés Hysacam, Cami et Renault Trucks remonte à plus de 40 ans. Renault Trucks, Hysacam et Cami n’ont cessé d’adapter ces camions à l’usage intensif que requiert cette activité très exigeante avec des camions qui fonctionnent 7jours/7, 24h/24. Sur les 20 dernières années, plus de 400 camions Renault Trucks ont été acquis pour renouveler la flotte Hysacam, et 220 unités ont été livrés sur ces quatre dernières années», s’est exprimé à l’occasion Denis Zapulla, le Directeur général de Cami motors Cameroon. Capitale économique du Cameroun, la ville de Douala produit en moyenne 2500 tonnes de déchet. Mais dispose toutefois, d’une capacité d’absorption ou d’enlèvement largement insuffisante. Capacité qui se situe entre 1500 et 1700 tonnes/jour. Correspondant à un gap de 800 à 1000 tonnes/jour.



5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page