top of page

Eboled'a njo tengene bacamane mibia ba Algérie ô Douala : bato boo ha pale mango ma Nika ba damabele

DUALA

Eboledi endene ya somele la bonapolisi y'ekombo etombi ombus'eboled'a njo tengene bacamane mibia ba Algérie bebei na ndabo'a beboa na new bell bulu ba mina dibua ma dimodi mitombi, è ni botea o ya bepuma.

O mbale, bato ba damabele dom la mina na mitanu ma dimodi muwaso o manda m'abu mongwane o so na putea mawendi na ngadi po. Bamane o be bembon ba mboko moo me o bole bedim o duala o yin si yese, nde di titi na di bamise na babo nde ba damedi bacamane mibia ba Algérie be na ba poï o bol kana somobe do dia no.


FRANÇAIS

Agression des journalistes Algériens à Douala : des suspects aux arrêts


La vaste opération de la gendarmerie nationale qui est menée après l'agression dont a été victime les journalistes Algériens non loin de la prison de New Bell dans la nuit du 9 janvier dernier commence à porter des fruits.

En effet, des individus ont été interpellés le 15 janvier et la perquisition dans leurs domiciles a permis la saisie d'armes blanches et un pistolet automatique PA.

S'ils ont reconnu faire partie d'un gang qui sème la terreur à Douala, nous ne sommes toutefois pas en mesure de d'affirmer que ces malfrats ont reconnu l'agression contre les Algériens venus couvrir la CAN au Cameroun.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page