top of page
  • Photo du rédacteurRFI

Du pays des crevettes à la mer Celtique, Olivette Otele




Il faut aller jusqu’au Pays de Galles pour la rencontrer, en mer Celtique pour y laisser mourir ses préjugés. Et jusqu’à Bristol pour l’y voir travailler. Il y a en elle de la poésie anglo-saxonne et des chants religieux en beti ou en bassa.


Il y a des mondes qu’elle met en relation. C’est beau et c’est triste à la fois d’avoir à annoncer quOlivette Otele est la première femme noire titulaire d’une chaire d’Histoire en Grande-Bretagne où elle enseigne l’histoire coloniale. Et c’est jouissif de lire son Histoire des Noirs d’Europe de l’Antiquité à nos jours, élu meilleur livre en 2020 par le Guardian et History Today. Une lecture qui coïncide, mais est-ce un hasard, avec la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique.


Les choix musicaux d'Olivette Otele


Reniss Manamuh

Bob Marley Exodus

11 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page