top of page

CAN 2023 : André Onana rend le Cameroun complètement fou


André Onana

André Onana a pris sa décision. Soutenu par Manchester United, le gardien ne rejoindra la sélection camerounaise qu’après le début de la compétition pour privilégier la Premier League. Il va rater le premier match de la CAN…


La Coupe d’Afrique des Nations n’a pas encore débuté que le Cameroun doit déjà faire face à un problème majeur. Depuis quelques jours, la Fecafoot (la fédération camerounaise) et Manchester United sont en discussions pour libérer André Onana en vue de la compétition continentale. Initialement, le portier aurait dû rejoindre ses coéquipiers en même temps que tout le monde sauf que les choses ne se sont pas passées comme prévu. Les retards se cumulent au point de manquer le premier match de la CAN 2023 contre la Guinée (15 janvier).


La faute au principal intéressé qui retarde au maximum sa venue en Côte d’Ivoire, pays hôte de la compétition. La veille, le 14 janvier, il sera sur la pelouse de Old Trafford pour affronter Tottenham à l’occasion de la 21e journée de Premier League. Un temps, l’idée de disputer deux rencontres consécutives en 24 heures a été évoquée, puis oubliée. Onana sera en revanche présent pour les deux rencontres suivantes de la poule C, notamment le choc contre le Sénégal (19 janvier), puis face à la Gambie (23 janvier). Le malaise s’installe pourtant.


Onana donne encore sa priorité à Manchester United


Rien que dans cette Coupe d’Afrique, c’est déjà le deuxième faux bond du gardien de 27 ans. Il avait en effet retardé une première fois sa venue au sein de la sélection pour disputer le 3e tour de FA Cup lundi dernier contre Wigan (victoire 2-0). Forcément, sa situation commence à agacer. «C’est irrespectueux des deux côtés, a réagi Sébastien Bassong sur les ondes de la BBC. C’est irrespectueux de la part de Manchester United de demander à Onana de faire une telle chose et c’est vraiment bas de la part d’Onana de l’envisager.»


«Cela envoie un très mauvais message non seulement pour le Cameroun, mais aussi pour le respect que les gens auront pour la CAN et la façon dont ils devraient nous traiter. Si nous ne pouvons même pas nous respecter nous-mêmes, comment pouvons-nous nous attendre à ce que les autres nous traitent différemment», s’interroge l’ancien défenseur de Tottenham et international camerounais (18 sélections). C’est d’autant plus frustrant pour les Lions Indomptables car il s’agit d’un énième pied de nez de la part du Mancunien.


Des épisodes tumultueux en 2022 déjà et 2017


La Coupe du Monde 2022 avait déjà donné lieu à des problèmes. Rigobert Song, le sélectionneur, avait écarté son portier pour raison disciplinaire lors du second match de la phase de groupes contre la Serbie. André Onana avait annoncé sa retraite internationale quelques semaines plus tard, avant d’être rappelé pour les matchs internationaux de la rentrée de septembre. Samuel Eto’o a réussi à rapprocher les deux hommes, en froid depuis longtemps, en vue de cette CAN 2023 mais l’incident au Qatar a laissé des traces.


Ce n’est sans doute pas un hasard si Rigobert Song a appelé 4 gardiens dans sa liste. Il connait la fiabilité désormais légendaire de son numéro un. Rappelons que pour la CAN 2017, il avait déjà décliné la sélection pour se concentrer sur l’Ajax. «Je commençais à peine à jouer. J’avais tellement de pression que si je bougeais, je perdais ma place, expliquait-il l’an passé. Si je venais à la CAN 2017 je perdais tout, je n’aurais pas eu la même carrière. Cette décision a été importante. Elle a été difficile mais si c’était à refaire, je referais la même chose car ça a déterminé mon avenir.» En club comme en sélection.

6 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page