top of page

AFRIKA Cure : Comment guérir l'appendicite avec les éléments de la nature?


"L'appendicite est une inflammation aiguë de l’appendice iléo-cæcal. L'appendicite peut survenir à tout âge mais surtout avant 30 ans. Non traitée, elle peut être mortelle, principalement par péritonite et sepsis. L'on dit généralement que l'appendicite ne peut être traitée médicalement ou chirurgicalement. Hors dans nos recherches de la connaissance dans les temples du savoir african, il en ressort que la pathologie peut être guérie par l'association de deux éléments de la nature à savoir : la papaye et le miel."


L'appendice est situé sur le caecum, extrémité proximale du côlon. Il forme une excroissance d'une dizaine de centimètres de longueur (variable selon les individus) et n'a pas de rôle propre connu. Cependant, une hypothèse veut que l'appendice serait une « réserve protégée pour bactéries amies ». Selon certains auteurs (William Parker, du Centre médical de l'université Duke), l'appendice serait un organe lymphoïde accessoire. Ils disent aussi que l'appendice n'est pas seulement situé au caecum.



En effet, dans 70 % des cas, on retrouvera l'appendice dans une position oblique, pelvienne. Mais chez 25 % des personnes, il est également possible de retrouver le repli en position rétro-cæcale, c'est-à-dire inséré dans la fossette rétro-cæcale. Enfin, 5 % des patients concernés possèdent l'appendice vermiforme dirigé latéralement et crânialement, dans ce que l'on appelle la gouttière pariéto-colique droite (entre le colon ascendant et la paroi abdominale antérolatérale).


Les causes


L'inflammation de l'appendice est généralement le résultat d'une obstruction, provoquant une infection. L'une des extrémités de l'appendice est ouverte à l'endroit où elle rejoint le gros intestin. L'appendicite peut survenir lorsque l'appendice est obstrué par une masse dure de fèces ou par un corps étranger se trouvant dans l'intestin. Cette obstruction peut directement provoquer l'inflammation de l'appendice et peut favoriser une infection bactérienne. Une obstruction peut aussi survenir si les ganglions de l'appendice gonflent. Des causes moins courantes d'obstruction sont les pépins et les graines de fruits et légumes, ou les vers intestinaux. En ce qui concerne les personnes aînés, l'appendicite est parfois provoquée par une tumeur (cancer) au colon.


Symptômes et Complications



Les symptômes précoces d'appendicite aiguë peuvent être :


  • de la constipation, de la diarrhée ou des gaz;

  • une douleur sourde démarrant au niveau de la région péri-ombilicale, se transformant en une douleur vive dans la partie inférieure droite de l'abdomen; cela se produit sur plusieurs heures;

  • une douleur qui se déplace ;

  • une faible fièvre (37 °C à 39 °C);

  • des nausées et des vomissements;

  • une perte d'appétit;

  • une sensibilité à la pression de la région inférieure droite de l'abdomen; la sensibilité au rebond est un bon indicateur d'une appendicite (on entend ainsi que la douleur est plus intense lorsque les doigts sont soudainement retirés de l'abdomen que lorsqu'ils y sont enfoncés).


Cette liste résume les « symptômes classiques » qui sont courants chez les adolescents et les jeunes adultes. Pour les plus jeunes enfants, la douleur est moins localisée et il peut ne pas y avoir de points sensibles. Chez les adultes plus âgés, il y a généralement moins de douleur.



Les symptômes d'une appendicite plus avancée comprennent :


  • un ballonnement et une rigidité de l'abdomen;

  • une douleur du côté droit de l'abdomen produite par une pression sur le côté gauche.


Ces derniers sont tous deux des signes de la propagation de l'inflammation à la cavité abdominale (le péritoine). Sans traitement, l'appendicite passera des symptômes bénins aux symptômes sévères. Lorsque l'infection atteint ce stade, elle est appelée péritonite. Celle-ci peut être fatale, un médecin doit donc être consulté immédiatement.


Le danger le plus important de l'appendicite est la rupture ou la perforation de l'appendice. Tous les agents inflammatoires et les bactéries se trouvant dans l'appendice se déversent dans la cavité abdominale, provoquant une péritonite aiguë. Il peut y avoir parfois une péritonite bénigne avant même que l'appendice ne se rompe. Parfois, une masse de tissu cicatriciel forme un abcès autour de l'appendice. En quelque sorte, cet abcès réduit le risque, car il isole l'abdomen du pus nocif qui se trouve à l'intérieur de l'appendice. Cependant, il tend à compliquer l'intervention chirurgicale, qui nécessite alors souvent deux opérations.


Traitement à base des éléments de la nature : le miel et la papaye mûre.


Pas forcément besoin de vous faire opérer pour enlever ces petits cailloux. C'est très simple, Une papaye mûre et du miel peuvent faire l'affaire. Prenez une papaye bien mure, épluchez-la. Ensuite découpez-la en petits morceaux. Puis mélangez avec du miel pur. Sans rien manger le matin, consommer la papaye mélangée au miel et vous voilà débarrassé de ce mal.


NB: Pour vérifier que le traitement à marcher, achetez une paire de gant et faites les selles à l'air libre où même dans un pot, mettez le gant et vérifiez dans vos excréments, vous verrez de petits cailloux dedans.



MBAP'A NTON'A NYAMSI NDIEH MBAPPE

28 vues0 commentaire

Comments


bottom of page