top of page

Affaire bébé décédé, le point de HLD

Communiqué Radio-Presse

Le Directeur de l'Hôpital Laquintinie de Douala informe le public qu'une publication faisant état du décès dans notre Service de Néonatologie de 2 bébés, faute de couveuses circule abondamment via certains réseaux sociaux.

Il dément cette information tendant à manipuler l'opinion, à désinformer le public, et à ternir l'image de l'Hôpital Laquintinie, du système sanitaire de notre pays, ce pour des intérêts inavoués, mais désormais connus.

L'Hôpital Laquintinie de Douala dispose de 22 couveuses modernes et performantes logées dans une unité (Néonatologie) qui présente toutes les commodités de prise en charge appropriée, par un personnel responsable et professionnel. En 2023, l'Hôpital Laquintinie a réalisé 3.000 naissances, dont des prématurés, dans de bonnes conditions.

Le Directeur de l'Hôpital Laquintinie tient à préciser que ces décès ne sont aucunément dus à une indisponibilité de couveuses, ni à une défaillance du personnel sanitaire. Les décès des cas cités dans les réseaux sociaux proviennent de l'extrême fragilité de ces enfants (plusieurs heures de réanimation post-natale), secondaire à une sévère asphyxie néonatale.

Le Directeur de l'Hôpital Laquintinie s'insurge contre les campagnes répétitives de désinformation sur l'Hôpital Laquintinie et le système de santé de notre pays, à l'instar de celle effectuée de façon insidieuse, par des individus de mauvaise foi, sans recoupement, ni précaution préalables, sur l'Hôpital Gynéco-obstétrique de Yaoundé.

Il appelle enfin, les uns et les autres, à la vigilance et à la responsabilité, au regard de la délicate mission qui incombe à notre personnel médical.

Fait à Douala le 12 février 2024

Sources: Cellule de Communication

Georges SEMEY



VICHAL DIKOBO S

699233518

37 vues0 commentaire

Comments


bottom of page