top of page

40e anniversaire du président PAUL BIYA à la magistrature suprême, la fête fut belle dans le Wouri.

Dernière mise à jour : 8 nov. 2022

C'est l'esplanade de la maison de parti de Bonanjo qui a servi de cadre à cette célébration du 40e anniversaire du renouveau.



Les différentes sections de Wouri ont énumérés de nombreux projets bénéficiés par la région du Littoral durant le renouveau.


Une cérémonie présidée par le ministre d'Etat Laurent ESSO, chef de la délégation permanente régionale du comité central du RDPC pour le Littoral.


Un 6 novembre 2022 qui a eu une démonstration en matière de mobilisation à Douala.


Des militants et militantes, sympathisants sans oublier les partis alliés, les autorités traditionnelles et religieuses, tous unis pour célébrer les 40 ans de la magistrature du président PAUL BIYA à la tête de l'Etat.


Pour plusieurs militants, c'est une grâce de vivre ces moments, nous avons compté 10, 20, 30 et maintenant 40 ans. On ne peut que dire longue vie au président de la République.



Après plusieurs allocutions des présidents des différentes sections du Wouri, Jean Jacques LENGUE MALAPA, président de la section RDPC Wouri 1, après son discours élogieux, n'a pas manqué de défendre ce qui est plus qu'un lieu mythique pour les militants et militantes du parti, la maison de parti de Bonanjo, qui, d'après une note qui circule dans les réseaux sociaux, que ce lieu serait à vendre à un particulier au nom de Germain JANTCHEU, pour un projet dénommé SAWA Business Center.


En tant que président de la section RDPC Wouri 1 et Maire de l'arrondissement de douala 1er, Jean Jacques LENGUE MALAPA souhaite garder jalousement ce site et par la même occasion, que la lumière soit faite sur cette affaire.



Pour le ministre d'Etat Laurent ESSO, chef de la délégation permanente régionale du comité central du RDPC pour le Littoral, « Aujourd'hui est un grand jour. Aujourd'hui, nous célébrons les 40 ans de l'accession du président de la République, son excellence PAUL BIYA, à la magistrature suprême. Nous sommes très fiers et infiniment reconnaissants au président de la République, pour sa très grande et constante sollicitude à l'endroit des populations du Wouri en particulier et de celle de la région du Littoral en général. Je voudrais nous engager à demeurer à la hauteur de cette grande attention et répondre à toutes ses attentes ».



« 40 ans, c'est un âge respectable, un âge qui mérite considérations et des égards. Sachons donc, dans un contexte qui est le nôtre, rendre hommage aux personnes qui ont atteint un certain âge, tout comme dans nos villages, nous vénérons nos patriarches donc nous reconnaissons les biens de leur seule présence, vitale pour l'harmonie, l'équilibre et le bon fonctionnement de nos sociétés ». Avant de clore son propos, le ministre d'Etat a rebondi sur la préoccupations du président LENGUE MALAPA, avec ces mots : « Quelques mois seulement après avoir causé le soulèvement des populations du canton Bell suite au problème du site de DIKOLO-BALI attribué abusivement à un promoteur économique, voilà maintenant que l'on prend le risque de soulever les militants et militantes du RDPC, en attribuant le site de la maison du parti à un autre promoteur économique. Dès mon retour à Yaoundé, je verrai plus clair dans cette affaire ».



A travers une motion de soutien, les militants du rassemblement démocratique du peuple Camerounais, ont réaffirmé leur loyauté envers le parti au pouvoir, la vision politique et la philosophie du chef de l'Etat, son excellence PAUL BIYA.



VICHAL DIKOBO S

166 vues0 commentaire

Comments


bottom of page