top of page
  • Photo du rédacteurRFI

1er janvier 1960: Indépendance du Cameroun




Dès le Jour de l’an 1960, le Cameroun est le premier pays à ouvrir la longue parade des indépendances de l’année africaine.


Le Cameroun, un pays à part à tous points de vue. Protectorat allemand, puis mandat de la Société des Nations, enfin pays sous tutelle de l’ONU, il n’a jamais été une « colonie ». C’est aussi sur son sol qu’a eu lieu la première « guerre de libération » de l’Afrique noire française sous l’impulsion de l’UPC (Union des Populations Cameroun) et de Ruben Um Nyobe.


Deux autres personnalités vont émerger sur la scène politique : André-Marie Mbida, puis Ahmadou Ahidjo, chacun avec ses propres bases sociales et avec sa stratégie. Une lutte acharnée sur tous les plans, dans laquelle Um Nyobe perdra la vie et dont le Cameroun sortira indépendant, sous la houlette d’Ahmadou Ahidjo.


À lire aussi :

  • Au Cameroun, la mémoire meurtrie d’une indépendance néocoloniale

  • Indépendance du Cameroun: «Un tour de passe-passe de l'administration française»

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page